Le Revolver Bull Dog de W&C Scott

Cette société fut fondée à Birmingham en 1832 (ou 1834 selon les sources) par les frères William et Charles Scott pour produire des fusils de chasse de grande qualité. La compagnie fut rebaptisée W&C Scott and Sons quand les deux fils de William y furent associés.

 

Les frères Scott introduisirent de nombreuses innovations dont des crans de sûreté encore utilisés aujourd’hui. Leurs fusils gagnèrent de nombreux prix de tir aux pigeons vivants lors de compétitions internationales entre 1873 et 1913.

 

En 1897, la société fusionna avec Webley pour devenir la Webley and Scott Revolver and Arms Co Ltd, Webley prenant en charge la production de revolvers et Scott continuant la fabrication de fusils. C’est cette entreprise qui développa la dynastie des revolvers d’ordonnance de l’armée britannique de la fin du 19° siècle jusqu’à la seconde guerre mondiale.

 

Cependant W&C Scott produisit des revolvers avant la fusion avec Webley dont un Bull Dog probablement rarissime, l’exemplaire suivant étant le seul connu de l’auteur de ces lignes. Il s’agit d’une copie virtuellement parfaite du Bull Dog N°2 de Webley, peut-être même développé avec cette dernière firme (canon de 2,5 pouces, longueur totale de 16 cm, poids de 490 g).

 

La seule différence notable consiste en le croc de gâchette moins acéré que celui des authentiques Webley.

 

Les marquages :

« The Scott » au-dessus de la carcasse, à la place du traditionnel « British Bull Dog ».

« W&C Scott & Sons London » sur la bande du canon.

Poinçon d’épreuve de Birmingham et indication du calibre 450 CF sur le côté gauche du canon.

« Steel » et poinçon d’épreuve de Birmingham sur le barillet.

 

Enfin, le côté gauche de la carcasse porte le logo typique de Scott, un donjon surmonté d’un drapeau, ainsi que le numéro de série.

 

Jean-Christophe Plaquevent

Retour "ARMES BRITANNIQUES"