Lefaucheux 1870 marine

Nous avons bien à faire à un Revolver 1870 de Marine (Ancre sur la calotte) sorti des ateliers d’Eugène Lefaucheux.

On reconnaît bien le logo, le fameux LF avec le pistolet brisé au-dessus, suivi de son numéro de série, ici 2786, et le marquage sur le dessus de la carcasse LEFAUCHEUX Bte. SGDG PARIS, je ne connais pas la signification du G (Peut être un contrôleur) et du 2 E (Peut être pour 2e série qui à subi une modification au niveau d’un ressort ??).

La "gestation" du 1870 de Marine commence en 1868, la Marine voulait passer une commande de Gré à Gré avec Lefaucheux pour 4000 revolvers du type 1858.

Normalement ce genre d’arme était fabriqué dans les ateliers de la Manufacture d’Arme de St Etienne.

La Manufacture de St Etienne n’a pas voulu ou pu exécuter cette commande pour des raisons de surcharge de travail.

Lefaucheux à senti le vent venir, surtout celui de la percussion centrale et à proposé à la Commission d’artillerie de Vincennes un prototype du future 1870.

Après deux ans d’essais à Vincennes et sur le LOUIS XIV et le SAVOIE et de multiples modifications le 1870 voit sa naissance dans le rapport du 3 février 1870 avec un canon court, au détriment du canon long de 154 mm.

Selon le rapport pour le court :

Poids de l’arme 1.02 kg

Longueur du canon 121 mm

Diamètre du barillet 33 mm

Un effort de 7 kg, avec le doigt est nécessaire pour commencer à déplacer la détente, 8/9 kg pour faire partir le coup.

4 rayures de 1,6 mm de profond de 1/10 de tour environ sur la longueur.

Vitesse initiale 212 à 215 mètres.

Les pleins sont très sensiblement égaux aux vides leur profondeur résulte des nombres ci-dessous.

Canon :            Calibre sur les pleins 11.1 mm.

                        Calibre sur les vides     12.7 mm.

                        Calibre du barillet 11.4 mm.

Le marché à été souscrit le 10 février 1870 mais les circonstance de la guerre n’en on pas permis l’exécution.

Les premiers 500 revolvers 1870 n’ont été livrés à Cherbourg que le 5 février 1872, soit deux ans plus tard.

 Dans un acte additionnel daté du 21 février 1872 il est écrit :

"Je soussigné, Lefaucheux, fabricant d’armes à Paris, rue Lafayette 194, m’engage envers Mr le Ministre de la Marine et des Colonies, stipulant au nom de l’Etat, à modifier comme suit les clauses et conditions du marché que j’ai souscrit le 10 février 1870, pour la fourniture de quatre mille pistolets revolvers de mon système.

Article premier

La livraison des trois mille cinq cents revolvers qui restent à fournir sera effectuée à raison de cinq cent revolvers par mois. La première livraison commencera le 30 mars prochain, et se continuera le 30 de chaque mois, jusque et y compris le 30 septembre.

Article 2

Le cran du ressort arrêtoir de broche sera augmenté et porté à 1,5 mm de profondeur, pour les deux mille derniers revolvers.

Article 3

Sont maintenues toutes les autres conditions du traité du 10 février 1870, qui ne sont pas contraires au présent acte additionnel.

Article 4

 Il sera fourni à mes frais cent exemplaires du présent traité, dont deux sur papier timbré.

Les frais d’enregistrement sont également à ma charge

Fait à Paris le 21 fevrier 1872

Signé :

E lefaucheux

B de Laperouse

West

E Adam

A Rocard

T Olivier

E Portier

Sabattier

A Pothuau

Varnier ......

 Votre revolver porte le numéro 2786

Si le traité signé par Lefaucheux à été respecté il est donc possible de situer la date de fabrication et livraison de votre revolver :

Restant à livrer 3500 revolvers

500      le fin mars                    501 à 1000

500      le fin avril                     1001 à 1500

500      le fin mai                      1501 à 2000

500      le fin juin                      2001 à 2500

500      le fin juillet                    2501 à 3000

500      le fin août                     3001 à 3500

500      le fin septembre            3501 à 4000

Je ne sais pas si mon décompte est bon, je n’ai pas les numéros de série dans mes archives, mais nous pouvons supposer que votre revolver à été fabriqué et livré au mois de juillet 1872.

Dans le marché, la Marine avait mis une option pour 4000 revolvers de plus, mais pour une histoire de 5 frs cette deuxième tranche a échappé à Lefaucheux.

Guillaume (Epoux de Madame Lefaucheux, descendante directe d'Eugène et de Casimir Lefaucheux)

Lefaucheux mod. 1870

Merci à Tom pour les belles photos

Retour à "LEFAUCHEUX"